Menu

You are here

Comment se passe un contrôle ?

Vous avez demandé un contrôle électrique ? Il est évident que vous souhaitez que votre installation électrique reçoive un rapport positif. Mais comment vous préparer au contrôle ? À quoi pouvez-vous vous attendre ? Nous vous donnons un bref aperçu des documents dont vous avez besoin et de tous les points auxquels le contrôleur sera attentif. Si vous souhaitez obtenir des informations plus détaillées, adressez-vous à votre organisme de contrôle ou à votre électricien.

Début du contrôle

Le contrôle de votre installation électrique commence dans la pièce où la ou les armoires électriques se trouvent.

Deux schémas électriques

Lors du contrôle de votre installation électrique, vous devez remettre deux documents importants au contrôleur : le schéma unifilaire et le schéma de position. Ces deux documents sont indispensables pour que le procès-verbal du contrôle de votre installation électrique soit positif. La personne qui a réalisé l’installation doit dessiner ces schémas. Si vous ne savez pas qui a effectué l’installation, demandez l’aide d’un électricien.

Le schéma unifilaire permet de visualiser, à l’aide de symboles, chaque circuit électrique de votre maison et la manière dont tous les circuits sont reliés entre eux.

Le schéma de position est un plan de votre habitation. Vous devez y indiquer, à l’aide de symboles, l’emplacement de chaque armoire électrique, dérivation, connexion, prise de courant, interrupteur, source d’éclairage et appareil électroménager fixe.

L’armoire électrique

Le contrôleur vérifie votre armoire électrique :

  • Se trouve-t-elle à 1,5 mètre au moins au-dessus du niveau du sol et à portée de main ? Est-elle composée d’un matériau ininflammable ? L’organisation de votre armoire correspond-elle à vos schémas électriques ? Etc.
  • Les fusibles ou disjoncteurs (protections) appropriés sont-ils utilisés afin d’interrompre un circuit électrique en cas de court-circuit ou de surcharge ?
  • Y a-t-il au moins un disjoncteur différentiel en tête de l’installation afin de couper l’électricité automatiquement en cas de perte de courant et de prévenir ainsi tout risque d’électrocution, d’incendie et de gaspillage d’énergie ?
  • L’installation électrique a-t-elle été mise à la terre correctement ? En effet, en l’absence de mise à la terre ou en cas de mise à la terre à un endroit inapproprié, le risque d’électrocution est grand et le procès-verbal du contrôle de votre installation électrique sera négatif

Contrôle du logement

Le contrôleur vérifie l’intégralité de votre maison. Veillez à ce que toutes les pièces soient aisément accessibles et à ce que rien ne gêne l’accès aux prises de courant, interrupteurs, sources d’éclairage, etc. Si vous omettez ce point, le contrôleur le mentionnera dans le rapport du contrôle de votre installation électrique.

Matériel sûr

Si vous souhaitez que le procès-verbal du contrôle de votre installation électrique soit positif, utilisez du matériel sûr lors de la configuration de cette dernière. Ce matériel doit être conforme à la législation européenne (label ou marquage CE).

Fils électriques

Afin d’établir le rapport du contrôle de votre installation électrique, le contrôleur vérifie comment vous avez installé les fils électriques :

  • Quel type de fil électrique avez-vous utilisé ?
  • La section des fils est-elle adaptée à l’application (1,5 mm² pour l’éclairage, 2,5 mm² pour les prises de courant, par exemple) ?
  • Comment les fils ont-ils été installés ? Dans des tubes en plastique ou en métal, dans des plinthes creuses, etc. ?

Endroits dangereux

Le contrôleur recherche également tout ce qui pourrait mener à une situation dangereuse :

  • fils électriques dénudés
  • prises de courant cassées
  • circuit électrique surchargé (plus de 8 prises de courant distinctes sur un seul circuit, par exemple)

S’il en trouve, le procès-verbal du contrôle de votre installation électrique sera négatif.

Salle de bain et douche

Dans les pièces humides, telles qu’une salle de bain et une salle de douche, le contrôleur sera particulièrement vigilant. Ces pièces jouent un rôle important dans le procès-verbal du contrôle de votre installation électrique, car le risque d’électrocution et d’incendie y est supérieur. Ainsi, le contrôleur vérifiera si les prises de courant et les interrupteurs ont été installés de manière sûre. Plus les prises de courant et interrupteurs sont proches de la baignoire ou de la douche, par exemple, plus le niveau de protection du matériel électrique doit être élevé.

Trouvez un électricien près de chez vous et bénéficiez d’une réduction lors du nouveau contrôle de votre installation électrique.